Blog article —
10/7/2024

Maîtriser le process ETL

À mesure que la dépendance aux données pour créer des profils de clients, gérer les stocks, évaluer les ventes et prendre des décisions commerciales augmente, l'importance de l'intégration des données et la maîtrise des processus ETL prennent également de l'ampleur.

ETL signifie Extraction, Transformation, Chargement. Ce processus joue un rôle crucial pour rendre les données accessibles à l'analyse tout en garantissant leur exactitude et leur actualité. L'utilisation des bonnes pratiques ETL permet aux entreprises d'obtenir des informations exploitables et de prendre des décisions éclairées. De plus, il prend en charge l'automatisation, ce qui améliore l'efficacité du flux de données.

Ce guide du processus ETL aborde les techniques d'optimisation ETL, les stratégies avancées, la comparaison d'outils, le réglage des performances, les tests et la qualité, et plus encore. Commençons par la maîtrise de l'ETL.

Qu'est-ce que l'ETL ? Comprendre les bases

L'ETL en science des données désigne le processus d'extraction de données de sources multiples, de transformation en un format cohérent, puis de chargement vers la destination de données choisie. Lors de la transformation des données, les valeurs incorrectes, les doublons, les erreurs typographiques et autres inexactitudes sont supprimés afin de nettoyer les données entrantes.

L'ETL a été reconnue comme une technique de traitement de données privilégiée dès les années 1970. Sa capacité à traiter, nettoyer et organiser les données en fonction des besoins spécifiques de la Business Intelligence en fait la pierre angulaire des workflows d'analyse de données et de Machine Learning d'aujourd'hui.

Rôle de l'ETL dans l'intégration des données et la Business Intelligence

L'ETL joue un rôle important en facilitant l'intégration des données et en alimentant les initiatives de Business Intelligence.

Consolidation des données

Un process ETL est capable d'extraire des données pertinentes de diverses sources telles que les systèmes CRM, les feuilles de calcul, les services Web, etc., et de les consolider dans un référentiel unifié. Cela permet d'obtenir une vue d'ensemble des aspects critiques de l'organisation, tels que les opérations, les clients, les ventes, les finances, etc.

Standardisation du format

Avant d'entrer les données extraites dans la destination cible, l'ETL les transforme en formats standardisés adaptés à l'analyse et à la Business Intelligence. Cela facilite le travail avec les données. Il permet aux analystes et aux décideurs de repérer des modèles, de reconnaître des tendances et de prendre des décisions éclairées en fonction des tendances des données actuelles et historiques.

Amélioration de la qualité des données

Les stratégies ETL avancées permettent également de résoudre les problèmes de qualité des données, tels que les valeurs manquantes, les erreurs typographiques, les incohérences, les doublons, etc. En corrigeant ces erreurs et en filtrant les doublons, l'ETL améliore la qualité globale des données. Cela garantit à son tour des rapports et des analyses précis.

Visibilité accrue des données

En rassemblant des données provenant de sources structurées et non structurées dans un référentiel centralisé, l'ETL permet aux analystes d'avoir une vue d'ensemble du paysage de données de l'organisation. Sa capacité à capturer des données historiques et à gérer des flux de données en temps réel facilite la surveillance des opérations et la détection des anomalies.

La phase d'extraction (Extract)

Le process ETL commence par copier ou extraire des détails pertinents des sources de données vers une zone de transit temporaire. Il s'agit d'un tampon entre les sources et la destination finale où les données sont validées, traitées et transformées.

Outils et techniques d'extraction

Les outils et technologies couramment utilisés pour l'extraction de données peuvent être classés en langages de requêtes de base de données comme SQL, les services Web tels que les API RESTful et SOAP, les plateformes d'intégration de données comme Marjory et les outils ETL comme Informatica PowerCenter et Microsoft SQL Server Integration Services.

Techniques d'extraction de données

L'extraction des données suit généralement l'une de ces trois techniques :

Extraction complète

Cette technique consiste à extraire l'intégralité du jeu de données à chaque exécution du processus. Les données entrantes doivent ensuite être comparées à une copie de la dernière extraction pour identifier les nouveaux enregistrements. Cela implique des volumes de transfert de données élevés et peut donc être chronophage. L'extraction complète sollicite également fortement les systèmes sources et n'est donc recommandée que pour les petits ensembles de données.

Extraction de mise à jour

Cette technique d'extraction de données peut être utilisée dans les cas où le système source fournit des notifications de tout changement apporté à l'enregistrement de données. Le processus d'extraction capture alors toutes les mises à jour des données existantes. Cela garantit que l'entrepôt de données reste complet et à jour.

Extraction incrémentielle

Les processus d'extraction incrémentielle sont exécutés à intervalles périodiques pour identifier et extraire les données qui ont été ajoutées ou modifiées depuis la dernière extraction. Comme toutes les données existantes ne sont pas capturées, cela peut entraîner des lacunes dans les enregistrements.

Défis de l'extraction de données à partir de sources diverses et comment les surmonter

Certains des défis fréquemment rencontrés pendant le processus d'extraction incluent des variations dans les formats de données et les méthodes d'accès, des données de mauvaise qualité, l'incompatibilité des sources de données, le maintien de la confidentialité des données et l'extraction de flux de données en temps réel.

Voici quelques bonnes pratiques ETL courantes pour surmonter ces défis :

  • Analyse syntaxique des données pour normaliser les formats pendant l'extraction
  • Connecteurs personnalisés pour combler les lacunes de connectivité
  • Profilage des données
  • Validation de toutes les données entrantes
  • Architectures événementielles pour les flux de données continus
  • Techniques de chiffrement, de contrôle d'accès et de masquage des données pour une meilleure sécurité
  • Traitement parallèle et traitement par lots pour optimiser la vitesse d'extraction des données

Phase de transformation (Transform)

Une fois les données copiées dans la zone de transit, elles sont nettoyées, profilées et traitées sous une forme utilisable. Cela vise à normaliser les formats, à faciliter l'intégration et à rendre les données de diverses sources comparables et utiles pour les applications de Business Intelligence.

La transformation de données peut inclure des processus tels que :

  • Filtrage des valeurs aberrantes
  • Correction des erreurs typographiques
  • Conversion d'unités
  • Transposition des lignes et des colonnes
  • Division ou fusion de cellules
  • Déduplication des données
  • Application de règles métier pour dériver de nouvelles valeurs à partir de données existantes
  • Synthèse des données
  • Chiffrement

Gestion des problèmes de qualité des données pendant la transformation

Les valeurs manquantes, les doublons et la présence de valeurs aberrantes et d'anomalies font partie des problèmes courants de qualité des données qui surviennent pendant la transformation. Dans certains cas, des incohérences de format peuvent entraîner des valeurs contradictoires et violer les contraintes d'intégrité des données.

Voici quelques bonnes pratiques ETL pour résoudre ces problèmes :

  • Profilage complet des données pour comprendre la qualité et la structure des données entrantes.
  • Formats de données standardisés
  • Nettoyage automatisé des données
  • Logique de transformation clairement définie
  • Documentation de tous les processus de transformation
  • Enrichissement des données à partir de sources externes
  • Mécanismes robustes de surveillance et de gestion des erreurs
  • Contrôles de qualité des données à plusieurs étapes du processus de transformation

Phase de chargement (Load)

Le chargement de données consiste à déplacer les données transformées de la zone de transit vers la destination cible. Il s'agit généralement d'un entrepôt de données ou d'un lac de données.

Stratégies pour un chargement efficace des données

Le chargement des données est majoritairement un processus automatisé et par lots. Il peut utiliser une stratégie de chargement complet ou incrémental.

Chargement complet

Cela signifie transformer et déplacer toutes les données de la source vers la base de données de destination. Ceci est généralement suivi pour le chargement initial.

Chargement incrémental

Le chargement incrémental charge uniquement les enregistrements qui ont été transformés après une date donnée. Il peut être mis en œuvre sous la forme de :

  • Chargement incrémental par lots : Seules les données nouvelles ou modifiées sont chargées par lots afin de réduire le temps de traitement, d'optimiser l'utilisation des ressources et de minimiser la redondance des données.
  • Chargement incrémental en continu : Dans ce cas, les données sont traitées et chargées en continu pour maintenir les systèmes cibles à jour avec les modifications des données en quasi-temps réel. Cela se traduit par des mises à jour plus rapides et une meilleure réactivité.

Équilibre entre les performances de chargement et l'impact sur le système

Équilibrer les performances de chargement avec l'impact sur le système permet de maintenir les bases de données à jour sans nuire aux performances du système. Voici quelques bonnes pratiques ETL pour atteindre cet équilibre :

  • Privilégier le chargement par lots pour minimiser la surcharge du système
  • Traitement parallèle pour le chargement de données distribuées
  • Protocoles de transfert de données optimisés
  • Compression pour les ensembles de données volumineuses
  • Surveillance continue des ressources du système
  • Seuils de performance clairement définis avec des mécanismes de mise à l'échelle automatique
  • Optimisation des index
  • Planification du chargement des données en dehors des heures de pointe

Choisir le meilleur outil ETL

Disposer du bon outil ETL est un facteur clé pour garantir une intégration fluide des données. De nombreux outils existent sur le marché, proposant des fonctionnalités telles que le mappage de données, les contrôles de qualité automatisés, etc.

Pour choisir l'outil ETL le mieux adapté à votre entreprise, vous devez d'abord comprendre clairement vos besoins en matière d'intégration de données, ainsi que les sources de données, les volumes, la complexité attendue et le budget. Ensuite, vous devrez évaluer les fonctionnalités disponibles et leur adéquation à vos besoins. Voici quelques-uns des critères clés à prendre en compte :

  • L'outil doit prendre en charge les connexions vers toutes vos sources de données
  • Il doit être capable de nettoyer les données et d'effectuer des transformations complexes
  • Il doit pouvoir gérer des volumes de données importants et être facilement extensible
  • Il doit prendre en charge le suivi de la lignée des données et être conforme aux réglementations en vigueur sur les données
  • Si un traitement des données en temps réel est nécessaire, il doit prendre en charge l'intégration de flux de données en continu
  • Il doit être facile à intégrer avec d'autres systèmes de gestion de données existants
  • Il doit être facile à déployer et à utiliser
  • Il doit disposer de fonctionnalités de sécurité robustes

Vous devrez également tenir compte de la réputation du fournisseur en matière de performances et de qualité du support client. En matière de coûts, tenez compte des frais de licence, ainsi que des coûts de mise en œuvre, de formation, de maintenance et des autres dépenses continues liées au support.

Solutions standards vs solutions personnalisées pour l'ETL

L'importance de l'ETL en science des données se traduit par la multitude de solutions prêtes à l'emploi disponibles sur le marché. Par exemple, Marjory est une solution iPaaS d'intégration de données qui propose toutes les fonctionnalités de processus ETL.

D'autres noms figurent souvent dans les comparatifs d'outils ETL, tels que Informatica PowerCenter, Apache Airflow, IBM Infosphere Datastage et Oracle Data Integrator. Certains outils ETL sont gratuits, d'autres payants, et certains proposent des options de personnalisation. Alors, quelle solution vous convient le mieux ?

Les solutions logicielles standard proposent des fonctionnalités, des workflows et des fonctions types. Cela accélère la mise en œuvre et réduit les coûts associés au développement et au support. Il est également plus facile d'obtenir une assistance technique, des formations et des mises à jour auprès du fournisseur.

En revanche, les solutions personnalisées peuvent être adaptées à vos besoins et à votre architecture de données. Elles offrent plus de flexibilité et sont plus faciles à faire évoluer. La personnalisation permet un meilleur contrôle sur les fonctionnalités utilisées et la capacité d'innover. Cela dit, elles sont généralement plus coûteuses en termes d'argent, de formation, de documentation et de délai de déploiement.

Conception de l'architecture ETL

L'architecture ETL est le "plan directeur" qui décrit le flux des données de toutes les sources vers leur emplacement cible. Elle inclut toutes les différentes transformations que subiront les données en cours de route. Les processus ETL clés (extraction, transformation et chargement) peuvent également inclure des sous-routines.

Best practices de conception de l'architecture ETL

Prendre le temps de concevoir une architecture ETL adaptée à vos besoins est payant. Voici quelques techniques d'optimisation ETL :

  • Avoir une bonne compréhension de la façon dont les données sources sont générées et comment elles seront utilisées à leur destination cible.
  • Développer un mécanisme rigoureux de nettoyage des données pour rechercher les anomalies, traiter les incohérences, supprimer les erreurs majeures, éliminer les doublons et enrichir les données.
  • Vérifier la compatibilité entre les bases de données source et cible et définir les transformations nécessaires pour assurer leur adéquation.
  • Rechercher la présence de valeurs NULL ou d'autres valeurs problématiques.
  • Tenir des journaux détaillés et des journaux d'erreurs.
  • Mettre en place des points de récupération périodiques.
  • Développer le code en modules pour maintenir la flexibilité et permettre l'évolutivité du processus.

Garantir la sécurité et la conformité des données

La sécurité des données et le respect des politiques de gouvernance des données constituent une préoccupation essentielle. Cela peut être réalisé grâce à des tests ETL et des pratiques de qualité telles que :

  • S'assurer que les sources de données sont sécurisées et conformes aux normes réglementaires en matière de données.
  • Identifier, évaluer et traiter les points de vulnérabilité potentiels dans le processus ETL.
  • Appliquer des techniques de masquage des données telles que la substitution, le chiffrement et le hachage.
  • Mettre en œuvre des contrôles de qualité des données.
  • Surveiller et consigner les accès et les activités sur les données.
  • Examiner et mettre à jour régulièrement les politiques de sécurité des données.

Optimisation des performances des processus ETL

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour optimiser les performances de l'ETL. Outre la vitesse, il faut également tenir compte de la rentabilité et de l'optimisation de l'utilisation des ressources disponibles. Voici quelques techniques exploitables pour résoudre les défis ETL :

  • Filtrer les données à la source pour supprimer les enregistrements non pertinents et réduire la charge de données.
  • Effectuer des transformations sur des échantillons de données pour évaluer les performances avant de passer à l'échelle supérieure.
  • Partitionner les ensembles de données volumineuses et mettre en œuvre un traitement parallèle.
  • Tirer parti des mécanismes de mise en cache pour le traitement en mémoire.
  • Surveiller et ajuster régulièrement les processus ETL pour identifier les points d'amélioration.

Automatisation des workflows ETL

Les plateformes d'intégration de données comme Marjory proposent des fonctionnalités robustes pour automatiser les tâches du workflow ETL. Cela couvre les processus d'extraction, de transformation et de chargement des données.

L'automatisation des workflows ETL peut améliorer l'efficacité, réduire les erreurs et accélérer l'intégration des données. Elle permet également d'optimiser les coûts et d'accroître l'évolutivité. Dans le même temps, elle offre un meilleur niveau de contrôle et de visibilité sur l'intégration ETL.

Techniques ETL avancées

Les techniques ETL traditionnelles sont souvent incapables de gérer efficacement des systèmes et des processus de données complexes. Des techniques ETL avancées sont alors nécessaires.

Intégration de modèles de Machine Learning dans les processus ETL

Les algorithmes de Machine Learning peuvent automatiser les processus de nettoyage des données et minimiser le besoin de mappage manuel des données. La détection des doublons et l'identification des modèles deviennent ainsi beaucoup plus faciles. Le Machine Learning peut également prévoir des problèmes potentiels en se basant sur des tendances historiques et adapter automatiquement les workflows ETL pour y remédier. Les modèles de Machine Learning peuvent également être entraînés pour automatiser les procédures de traitement des erreurs.

Traitement des données en temps réel et ETL en continu

Passer du traitement par lots au traitement des données en temps réel et à l'ETL en continu permet d'accélérer et de sécuriser le processus. En termes simples, cela implique l'utilisation d'une plateforme de traitement de flux comme intermédiaire où toutes les transformations ont lieu.

Utilisation des services cloud pour des capacités ETL améliorées

Les outils ETL basés sur le cloud sont hautement évolutifs et capables d'automatiser des tâches pour rendre l'ensemble du processus plus robuste. Cela supprime le besoin d'une infrastructure sur site et est donc également plus rentable.

Tests ETL et assurance qualité

Les tests ETL sont une étape nécessaire pour obtenir des données de haute qualité. Au stade de l'extraction, ils permettent de valider que toutes les données requises ont été entièrement copiées. Ensuite, ils évaluent l'exactitude, l'exhaustivité, l'unicité et la fiabilité des données transformées et garantissent leur chargement correct dans le système cible.

Stratégies pour des tests ETL approfondis

Voici quelques-unes des stratégies de test ETL les plus efficaces :

  • Définir la portée et les objectifs au début du projet
  • Mettre en œuvre le profilage et le mappage des données pour comprendre les caractéristiques des données
  • Utiliser des contrôles de paquets, des comptages d'enregistrements, etc. pour vérifier l'exhaustivité et la précision de l'extraction
  • Effectuer des contrôles préliminaires sur l'extraction et la transformation dans la zone de transit
  • Vérifier que les données ont été chargées complètement, correctement et dans un format compatible avec leur destination
  • Comparer les données de destination avec les données source pour s'assurer qu'elles répondent aux besoins des utilisateurs

Intégration continue et déploiement continu (CI/CD) dans l'ETL

La mise en œuvre de pratiques CI/CD stimule la transformation numérique et rend les processus ETL agiles. Pour cela, vous devez :

  • Identifier un intégrateur
  • Déterminer le dépôt de code source
  • Créer des scripts d'exécution pour le code ETL
  • Concevoir une approche de validation des données
  • Automatiser les rapports d'état
  • Créer et lier un script de déploiement avec l'intégrateur

Tendances futures de la technologie ETL

À mesure que le volume, la vélocité et la variété des données augmentent, le besoin de processus ETL avancés se fait également sentir. La technologie ETL s'appuie sur des plateformes d'intégration de données pour faciliter la connectivité entre les sources de données et créer une vue unifiée des données.

De plus, l'intégration de l'IA et du Machine Learning dans les processus ETL cloud-natifs permet des transformations de données complexes tout en améliorant l'efficacité et l'évolutivité. La technologie ETL évolue également pour permettre le traitement et l'analyse des données en temps réel tout en utilisant des mesures de sécurité renforcées.

En résumé

Pour réussir dans l'analyse de données, vous devez maîtriser les techniques et stratégies ETL. En unifiant les données de toutes les sources et en les préparant à l'analyse, l'ETL permet une prise de décision éclairée. De plus, il joue un rôle essentiel dans la garantie de données de haute qualité. En adoptant les meilleures pratiques ETL, les organisations peuvent découvrir de nouvelles opportunités, stimuler l'innovation et achieve une croissance durable.

Pour plus d'informations sur l'ETL pour les moyennes entreprises, découvrez Marjory.